A LA UNE

*RDC/Rapport Mapping : De quoi s’agit-il? Voici la Réponse*

Partage

Depuis l’Arrestation de l’acteur politique Roger Lumbala à Paris concernant le rapport Mapping, plusieurs debats naissent à ce sujet, plusieurs listes des personnalités politiques congolaises susceptibles d’être arrêtées font la ronde de la toile.

Mais c’est quoi ce projet Mapping?

Le Projet Mapping est un projet du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme. Le projet s’est livré à un inventaire des violations les plus graves des droits de l’homme et du droit international humanitaire commises entre mars 1993 et juin 2003 en République démocratique du Congo.

Il a également réalisé une évaluation du fonctionnement du système judiciaire congolais et proposé une série d’options en vue de traiter la question de l’impunité dans le pays, notamment au travers de la mise en place de mécanisme de justice transitionnelle.

Ce rapport à télecharger sur www.ohchr.org contient 581 pages et est contraire aux bruits sur la toile.

Pour ceux qui n’auront pas la chance de tout lire ce rapport, sachez qu’il se résume comme suit :

0. Préface :

« Aucun rapport ne peut décrire les horreurs vécues par la population civile au Zaïre, où  chaque individu a une expérience de souffrance et de perte à relater. »

1. Introduction :

Le but est de rassembler, d’analyser et de rendre publics les indices prima facie des violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire et, d’évaluer le système national de justice en RDC pour donner la suite a ces violations.

2. Historique :

La découverte de trois fosses communes dans le Nord-Kivu: un douloureux rappel que les graves violations des droits de l’homme commises en RDC demeuraient impunies et peu enquêtées.

3. Résumé Exécutif :

Crimes de guerre pendant les conflits armés, internes ou internationaux, ou de crimes contre l’humanité des attaques systémiques contre des populations civiles spécifiques.

4. Mandat :

« envoyer une équipe de spécialistes des droits de l’homme en République démocratique du Congo pour y dresser l’inventaire des violations graves qui y ont été commises entre 1993 et 2003 »

5. Méthodologie :

…. Rassembler des informations de base sur les principaux incidents les plus graves, de façon chronologique et province par province…

Delphin TAMBWE

Partage

Comment here